Beaucoup de propriétaires sont régulièrement actifs pour la récolte de bois de feu. Afin que ces travaux ne deviennent pas un cauchemar, un équipement de protection adéquat et une bonne préparation sont nécessaires.

bucheronUne seconde d’inattention en maniant une tronçonneuse (dont la chaîne se déplace à 80 km/h), peut causer de graves blessures. Des mesures de protection simples existent pourtant. L’équipement de protection individuel et en particulier les pantalons anti-coupure, une tronçonneuse en état de marche et bien affûtée ainsi que des moyens auxiliaires adéquats transforment des risques en plaisir.

Equipement de protection adéquat

Au cours des dernières années, les vêtements forestiers ont évolué et se sont améliorés au niveau du confort. Avec la baisse de l’euro, le prix de ces équipements de haut standing devient abordable même pour un profane! Un équipement complet comprend un casque forestier, une veste forestière ou un T-shirt voyant et respirant, un pantalon anti-coupure, des souliers avec coque de protection et une paire de gants. En combinant ces EPI modernes avec de bons sous-vêtements techniques, le confort au travail tend à atteindre la perfection.

 

La tronçonneuse doit couper, et bien couper

Une tronçonneuse bien affûtée réduit les risques de coupure et augmente considérablement le plaisir au travail. Malheureusement, il suffit d’un peu de sable, de terre ou de cailloux pour transformer la tronçonneuse en outil fumant et grinçant dépourvu d’efficacité.

 

Un matériel d’affûtage simple (lime ronde de bon diamètre, lime plate, étaux et jauge pour le limiteur de profondeur) permet de résoudre relativement rapidement ces problèmes. Des compétences minimales sont néanmoins nécessaires pour effectuer un affûtage simple (voir un prochain article).

 

Principales causes d’accidents

Parmi tous les travaux forestiers, l’abattage représente l’étape la plus cruciale; la plupart des accidents graves, voire mortels, ont lieu durant cette phase. Les causes principales sont la chute de branche sur l’opérateur, une distance de sécurité insuffisante, des troncs qui fendent ou éclatent, un lieu de retraite mal déterminé ainsi qu’un chemin de fuite non préparé. On peut aussi relever un mauvais choix de méthode d’abattage, souvent consécutif à un examen insuffisant de l’arbre à abattre. Une grande partie de ces causes peuvent être éliminées ou tout au moins diminuées par une formation adéquate.

 

Formation 
Un des éléments d’amélioration de la prévention des accidents dans le cadre de travaux forestiers est sans nul doute une formation adéquate. L’OFEV (l’Office fédéral de l’environnement) a mis sur pied une plate-forme informatique. Le site www.coursbucherons.ch offre l’accès à tous les cours disponibles en quelques clics. De l’amateur à l’agriculteur professionnel, chacun peut trouver une formation qui correspond à ses besoins.

 

Véhicules et treuils

Beaucoup d’agriculteurs veulent débarder leur bois, pour cela un treuil est essentiel. Le treuil doit être adapté au tracteur ainsi qu’aux accessoires: poulies, chaînes et élingues. Ces aides doivent correspondre à la force de traction du treuil. Cela veut dire qu’un treuil avec une force de traction de 8 t doit avoir une poulie de déviation de 16 t.

 

Un grand pas a été franchi il y a quelques années par l’arrivée de câble synthétique avec comme grand avantage un poids divisé par dix pour une résistance identique à la traction. La diminution du risque de blessures aux mains ainsi que la simplification pour effectuer une épissure en cas de rupture rendent ce travail beaucoup plus aisé. Le seul inconvénient réel est sa faible résistance à l’abrasion sur sol fortement caillouteux.

 

Des informations faciles à trouver
Le Service de prévention des accidents dans l’agriculture (SPAA) peut répondre à toute question concernant le matériel adéquat et propose diverses formations. Pour informer sur la sécurité lors des travaux de bûcheronnage, le SPAA a en outre réalisé une brochure intitulée Récolte du bois, préparation du bois de feu, ainsi que de nombreux flyers. 

bucheron1